7 choses les concepteurs Web n'aiment pas entendre de la part de leurs clients...

Mis à jour : 23 nov. 2019


7 choses les concepteurs Web n'aiment pas entendre de la part de leurs clients...

L’un des aspects les plus difficiles pour un concepteur de sites Web est de traiter avec des clients qui «ne comprennent tout simplement pas». Dans cet article, nous allons discuter de sept choses qui rendent souvent le travail du concepteur Web difficile lorsqu'ils ont affaire à des clients déraisonnables. Le but de cet article n’est pas seulement d’identifier ces situations courantes, mais aussi de partager avec vous des moyens de les éviter et d’expliquer à vos clients pourquoi leurs demandes ne peuvent pas ou ne seront pas satisfaites.


1 "Je suis sur un budget très serré et j'ai besoin que cela soit fait à moindre coût autant que possible."


L'une des situations les plus difficiles est celle d'un client qui n'apprécie pas la valeur du service que vous allez fournir. Les concepteurs de sites Web doivent également gagner leur vie, et si la compensation du projet est trop faible, il est souvent préférable de laisser tomber l'affaire car le risque de perte est considérable.


Comment faire face?


Si vous souhaitez recruter plus de clients, il n’est pas gênant de réagir; mais si vous avez assez de travail, envisagez de laisser passer celui-ci. Même s'il faut un peu de temps de consultation pour déterminer le prix final d'un projet, il peut être utile de répondre initialement avec:


"Mon tarif horaire minimum est de XX DH/heure. Je serais heureux de vous donner un devis plus détaillé pour l'ensemble du projet, avec davantage de consultation si vous le souhaitez."


S'ils aiment suffisamment votre travail, ils peuvent réagir et sinon, il n'est pas judicieux d'ajuster votre taux pour gagner un client. Il vaut mieux attendre une opportunité et passer plus de temps avec vos clients existants que de chercher un emploi à faible coût.


Certains clients qui ne comprennent tout simplement pas que cela pourrait aller plus loin dans la dévaluation de notre travail avec des commentaires tels que " mon fils a dit qu'il pouvait le faire pour XX DH! Je cherchais quelqu'un de plus professionnel" ... mais cela semble beaucoup trop cher, même pour quelqu'un avec plus d'expertise. "


Dans ce type de situation, il est important de garder calme et professionnalisme. Vous devez également expliquer au client la différence entre un concepteur de sites Web professionnel et amateur.


2 "Je pourrais probablement comprendre cela moi-même, mais ..."


Ce type de client est généralement un professionnel qui a besoin d'externaliser son propre travail ou un concepteur de sites Web amateur qui estime que son niveau d'expertise est comparable à celui de concepteurs de sites Web professionnels. Ce type de travail commence souvent par la mentalité suivante: "Puisque je peux faire votre travail, je ne devrais pas avoir à payer beaucoup".


En outre, de nombreux clients comme celui-ci semblent savoir trop bien ce qu’ils font et peuvent être dominateurs ou peuvent essayer de vous priver du processus de création.


Comment faire face?


Si j’ai assez d’emplois, encore une fois, ce type de projet me permettra de clarifier les choses, car non seulement le client s’attend à un projet à petit budget, mais il voudra également diriger le processus ou sera peut-être trop dominateur, ce qui le rendra difficile pour vous pour effectuer votre travail. Un simple "Je m'excuse, mais je suis vraiment occupé en ce moment avec les clients et je ne pense pas que je serai capable de prendre en charge votre projet", fera l'affaire.


Maintenant, que se passe-t-il si vous êtes déjà coincé avec un client «Je peux le faire moi-même»? Un simple rappel que vous avez été embauché pour votre expertise suffira. Essayez de souligner les avantages qu’un concepteur de sites Web utilise ses compétences professionnelles pour concevoir le design pour eux. Si c’est pour une start-up / nouvelle entreprise, vous pouvez dire qu’en vous laissant guider par le processus de conception Web, elle peut se concentrer sur d’autres tâches dont elle a besoin pour être opérationnelle.


3 "C’est un peu ennuyeux ... il faut juste un peu de piment"


Cette déclaration pourrait conduire à un logo en rotation effroyable, un texte rose vif ou un fond vert lime. Quoi qu’ils entendent par là, peu de clients disent ce qu'il pensent avec cette expression. Ils finissent par ajouter des choses subtiles pour rendre le design plus vivant; mais souvent, il s’agit de fonctions exagérées ou d’éléments visuels intrusifs qui nuisent à l’harmonie de votre conception Web.


Une autre mauvaise chose à propos de cette déclaration c'est que nous ne pouvons pas être sûr de ce que le client veut dire exactement et comment y répondre pour satisfaire ses désirs.


Comment faire face?


Ne céder pas tout de suite au désir de votre client; vous devez vous assurer que la révision que vous effectuez est bonne pour la conception générale. Cette conception vous appartient, et si vous ne pouvez pas être fier de la montrer dans votre portefeuille en raison d’une décision de conception que le client essaie de prendre, ce n’est donc pas une bonne chose pour toutes les personnes impliquées.


Si, sur la base de votre jugement, il n’est pas judicieux de donner suite à leurs suggestions, donnez une justification valable pour expliquer pourquoi ce n’est pas une décision sage. La majorité des cas, ils vous considèreront comme l'expert de la relation et ils tiendront compte de votre expérience tant que vos raisons sont compréhensibles.


Mais vous devriez toujours faire attention à ce qu’ils essaient de dire. Peut-être que leur idée n’est peut-être pas le bon choix, mais le problème qu’ils essaient de résoudre est peut-être valable. Travaillez avec eux et aidez-les à expliquer ce qu’ils pensent réellement être «ennuyeux» et proposez de bons moyens de résoudre ces problèmes.


4 "Oh, et au fait, il me faudra coder ça dans un blog."


Le pire cauchemar de chaque concepteur de sites Web. Si ce que vous avez accepté n’était pas de créer un blog Web ou de créer un thème WordPress, il s’agit d’un glissement de portée. Bien que cela puisse être gênant de vous voir demander de faire quelque chose que vous n’avez pas accepté, nous devons comprendre qu’un client sans expertise technique n’a aucune idée de ce qu’il faut pour transformer une conception Web en thème de blog. Ils ne sont peut être pas conscient que la programmation n'est pas un travail de concepteur Web standard. Bien entendu, ce problème ne se limite pas à transformer une conception Web en blog, mais aussi en un certain nombre de tâches supplémentaires: conception, codage, sélection de la plateforme de blogging appropriée, etc.


Comment faire face?


Il est préférable de définir au départ dans la proposition exactement ce que vous ferez pour ce projet: cela évite des problèmes potentiels à l'avenir. Décrivez tout ce que vous allez faire pour eux et respectez-les. résister à l'envie d'accepter des éléments hors du champ d'application sans frais supplémentaires, car cela encourage les demandes en dehors de ce que le projet implique.


La collecte d’exigences fiables vous guide également dans ces situations. En sachant exactement ce que le client attend de vous, vous rend prêt à le lui fournir. S'ils signalent la nécessité de créer un blog, vous devez leur dire que ce n'est pas un service que vous fournissez ou que cela coûtera plus cher.


Il peut également être utile d’établir le devis, le plan de projet et le calendrier afin qu’il soit très détaillé par rapport à vos objectifs. De cette façon, le client peut mieux voir les choses de votre point de vue et voir clairement qu'une "mise à niveau rapide de blog" ne fait pas partie de ce projet.


Lorsque le client aborde le sujet de la conversion d’un dessin en thème de blog, rappelez-lui que cela ne fait pas partie du contrat et que des coûts et des délais supplémentaires seront nécessaires.


5 "Je ne veux pas vraiment [utiliser cette méthode de communication / payer de cette façon / être obligé de le faire à votre façon]. Faisons-le plutôt."


Vous venez juste de commencer un projet, et dès que vous expliquez au client comment vous faites affaire, il souhaite que tout soit réglé comme il le désir.


Si vous laissez glisser des petites choses, cela améliorera la relation et montrera que vous êtes prêt à répondre à leurs besoins.


Toutefois, lorsque vous facturez via un certain système de sécurité financière ou que vous collaborez via un lieu en ligne pour faciliter l’organisation et la communication - processus central de votre entreprise - n’excluez pas les clients simplement parce qu’ils ne se sentent pas à l'aise avec vos systèmes. "


Cela pose quelques problèmes. D'une part, vous avez probablement passé du temps à organiser votre entreprise de manière à en garder le contrôle; il y a un raisonnement derrière votre système et vous ne devriez pas l'oublier.


Comment faire face?


Si vous êtes dans une situation où le client essaie de modifier un de vos processus métier, vous pouvez dire quelque chose comme:


"Je comprends votre point de vue, mais vous devez savoir que je traite quotidiennement un grand nombre de clients différents, et que je parviens à bien faire les choses de cette manière, ce qui me permet de gérer mon entreprise efficacement et de mener à bien le projet." Ceci est aussi valable, pour que je puisse réaliser votre projet plus rapidement avec de meilleurs résultats ".


La plupart des clients comprendront que leur projet n'est pas le seul projet de votre agenda. Cela montre également que vous ne vous pliez pas à leurs demandes pour une raison.


En outre, certains clients peuvent ne pas vouloir utiliser certains outils, modes de paiement ou services, car ils ne les connaissent pas bien. Par exemple, la plupart des gens auront entendu parler de PayPal s’ils ont déjà effectué des transactions en ligne, mais cela ne signifie pas que votre client en a déjà entendu parler. C’est votre devoir - en tant qu’entreprise reposant sur cette technologie - d’aider vos clients à être plus à l'aise avec les outils que vous utilisez. Dans le cas de PayPal, vous pouvez dire quelque chose du genre:


"Si vous n'avez jamais utilisé PayPal auparavant, laissez-moi vous aider à clarifier quelques points. J'utilise PayPal parce qu'il s'agit d'une passerelle de paiement sécurisée par Internet. Vous ne pouvez jamais être trop prudent de nos jours. Il n'y a aucun engagement de votre part. Vous n'avez pas besoin de vous inscrire avec PayPal ou d'ajouter des fonds sur un compte PayPal. Vous pouvez facilement payer avec une carte de crédit / débit, comme vous le feriez avec n'importe quel type de boutique en ligne. C'est un moyen pour mon entreprise d'accepter des paiements et offrir une sécurité pour nous deux. "


6 "J'ai besoin d'un site Web identique à [Exemple de site Web]. Il devrait également fonctionner de la même manière."


Les clients qui souhaitent copier un autre site Web arrivent plus souvent qu'ils ne le devraient. Attention: vous ne voulez pas vous heurter à des violations du droit d’auteur.


Il y a une différence entre créer un design qui peut rivaliser avec ses concurrents et copier complètement un site Web. Lorsque vous créez un site Web pour une entreprise en démarrage, il est bon de consulter les sites Web des concurrents et de rechercher des éléments pouvant être améliorés, mais vous ne devez jamais les copier directement.


Comment faire face?


La meilleure façon de traiter avec un client cherchant à copier un autre site Web est de leur expliquer les formalités juridiques. Au lieu de cela, proposez vos idées sur la façon de créer un design Web qui puisse très bien rivaliser avec ses concurrents.


De plus, indiquez clairement que leur site Web bénéficiera d'être différent.


7 "J'avais besoin que cela soit fait il y a quelques semaines. Quand pouvez-vous le faire pour moi?"


Beaucoup de clients pensent qu'ils sont votre seule priorité. Si vous travaillez sur autre chose, il n’est pas raisonnable de faire des promesses de délai que vous ne pouvez pas tenir. Vous ne devez pas laisser tomber les délais de votre travail existant pour accueillir un autre projet, car à long terme, tout le monde perd.


Lorsqu’on travaille avec un client comme celui-ci, il n’est pas étonnant qu’il ne livre pas non plus sa part du contrat. Aucun type de professionnel du Web ne devrait avoir à travailler sur un projet plusieurs mois de plus que prévu, simplement parce que le client ne peut pas donner le contenu ou toute autre information nécessaire en temps voulu.


Comment faire face?


Informez ce client que vous avez d'autres engagements à respecter et donnez-lui une attente réaliste du moment où vous pouvez réaliser un projet en fonction de leurs détails et fixez un délai raisonnable pour le projet dans la proposition initiale.


Si votre calendrier ne leur convient pas, à long terme, il est préférable qu’ils aillent ailleurs; pour vous, vous ne vous précipiterez pas dans les autres projets pour gagner du temps, et pour le client, il pourra peut-être trouver quelqu'un qui pourra faire le travail dans les délais impartis.


Lisez aussi:


10 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout